Mission de la Société de zoothérapie de Drummondville

« Un animal familier est un îlot de bon sens dans ce qui semble être un monde insensé. Dans la relation d'une personne avec son animal, l'amitié conserve ses valeurs traditionnelles. Qu'il s'agisse d'un chien, d'un chat, d'un oiseau, d'une tortue, ou de tout autre espèce, nous pouvons compter sur le fait que notre animal sera toujours un ami fidèle, intime, non compétitif — sans se soucier du bon ou du mauvais sort que la vie nous réserve. »  — Dr. Boris Levinson

À la lumière de cet énoncé, la Société de zoothérapie s'est donnée pour mission de favoriser la présence d’animaux familiers auprès des personnes âgées, handicapées physiques ou mentales, des délinquants et des personnes esseulées en institution. De promouvoir l’importance du lien humain – animal, par l’éducation, la recherche. Une partie importante de notre œuvre consiste donc à permettre à toute personne souffrant de carences au niveau social ou affectif, de renouer le contact avec les animaux familiers. Pour ce faire, nous avons mis sur pied un groupe de bénévoles, « Les amis fidèles », qui apportent réconfort et chaleur en effectuant des visites d'amitié en compagnie de leur animal.

Notre devise « Fidélité dans l’action », colore notre philosophie et nous en sommes fiers. En ce monde tourné vers le matérialisme, nous voulons promouvoir les vertus du cœur.

Membres du conseil d'administration

Présidente
Nicole Lyonnais
Vice-Président
Tony Marcil
Secrétaire
Carole Ouimet
Trésorière
Antoinette Turcotte
Directrice
Louise Croteau

Historique de la Société de zoothérapie de Drummondville

En septembre 1987, dans le simple but de répondre à l'attente de ses compagnons et compagnes désirant recevoir la visite d'animaux de compagnie, Louise Paré obtient de la direction du centre hospitalier où elle réside, l'autorisation de mettre sur pied un groupe de bénévoles, « Les Amis Fidèles du CHGF ».

À la même époque, pour faire connaître la zoothérapie, après avoir recueilli les fonds nécessaires, elle retient les services de l'Institut canadien de zoothérapie de Montréal. Ce projet se poursuit jusqu'au printemps 1988, et démontre l'utilité et les bienfaits de cette thérapie auxiliaire.

La réponse des résidents aux visites des « Amis Fidèles » et les résultats du projet, lui démontrant la nécessité d'un organisme local, « La Société de Zoothérapie de Drummondville » est fondée et incorporée en février 1989.

Récipiendaire du prix d'excellence 1996

Décerné par le Conseil régional des centres d'hébergement et de réadaptation Mauricie, Bois-Francs, Drummond, ce prix reconnaît l'engagement exceptionnel et les réalisations de notre organisme pour son implication auprès des résidents du regroupement des CHSLD de la MRC Drummond.

Membres fondateurs de la société

Tous nos remerciements aux membres fondateurs de la Société de zoothérapie de Drummondville.

Mme Louise Paré (décédée)
Mme Bernadette Labbé (décédée)
Mme Pauline Tanguay
Mme Jean Cheeseman
M. André Boucher
CONFIDENCE
par Louise Paré

Tel un chat qui se pelotonne
Et fait son rond à la chaleur,
Ainsi je veux en mon automne
Un endroit où poser mon cœur.

J’aimerais y entendre rire
Les enfants que je n’ai pas eus
Et tout au long des jours, leur dire
Les contes que l’on m’aura tus.

S’il faut que je meure sans vivre,
J’aurai eu un jardin secret
Où le soir, me promener, ivre
Et attendre un amant discret.

Ma vie est une maison froide
Je n’aurai pas connu l’été.
Avant que de devenir froide,
J’aurais voulu avoir été.

Tout ce qui m’est donné en rêve
Et que je n’ai jamais touché,
Pourquoi faudra-t-il que je crève
Sans jamais l’avoir caressé ?

Je ne veux pas que l’on me plaigne :
Cela me blesse en mon orgueil.
Si je fais voir mon cœur qui saigne,
Je veux qu’on respecte mon deuil.
Madame Louise Paré, co-fondatrice de la société de Zoothérapie de Drummondville, décédée le 19 juin 2009

Tous nos remerciements à Madame Louise Paré, co-fondatrice de la société de Zoothérapie de Drummondville, décédée le 19 juin 2009.